Au tour du portail [3]

Mon portail électrique est maintenant domotisé, restait une information importante : Suis-je ouvert ou fermé ? Je parle de mon portail bien-sûr ;-)
Vous ouvrez le portail avec votre domotique chérie et pouf quelqu’un ouvre ou ferme avec la télécommande –> Arrgh pas de retour d’état :-(
Nous allons voir comment remédier à cela …

 

Premier projet

Après moult recherches … Alléluia ! Un nouveau venu vient changer la donne. Il s’agit de la société SENSATIVE qui propose « Strips » un détecteur d’ouverture qui se veut révolutionnaire. J’ai craqué, acheté et installé …
Malheureusement l’hiver a eu raison de l’installation sur mon portail. Le double-face s’est décollé, l’aimant s’est déplacé renvoyant des faux positifs de plus la batterie est passée brusquement à 25% et reste sur cette valeur depuis. Je n’irai pas au delà car cette solution s’est révélée être un échec.

 

Nouveau projet

Après m’être penché sur la notice (RTFM comme disent nos amis anglophones) la solution était devant mes yeux : Utilisation de la sortie S.C.A. Cette sortie génère du 24Vdc lors de l’ouverture du portail. L’idée est donc de récupérer cette information électrique et de la convertir en signal z-Wave.


Certes la solution trouvée s’applique à un moteur Nice HK7024 mais de ce que j’ai pu voir la plupart des fabricants proposent des solutions similaires. J’ai choisi deux composants :

Un module Fibaro FGK-101 bien connu, la raison principale de ce choix venant du fait qu’il peut être utilisé sans aimant grâce à une entrée filaire libre de potentiel.
Un relai trouvé ici pour moins de 11 € chez Amazon. Ce relai supporte une tension d’entrée de 24 Vdc et dispose de sorties NO/NF ce qui va répondre au cahier des charges.

Pré-requis pour la réalisation

Comme d’hab, un peu de matos que nous avons tous ;-) Une pince à sertir des cosses une pince à dénuder …

Schéma retenu

° Les entrées « 85″ et « 86″ seront branchées sur la sortie S.C.A. envoyant du 24 Vdc lors de l’ouverture du portail.
° La sortie « 30″ vers l’entrée « GND » du Fibaro.
° La sortie « 87a » NF (Normalement Fermée) est raccordée à l’entrée « IN »  du Fibaro afin qu’il renvoie l’info « On » lorsque le portail est ouvert.

Inclusion et Pré-Câblage

° Pour inclure le FGK-101 à la Vera, il faut mettre la Vera en mode inclusion puis tout en maintenant le FGK-101 contre une surface plane afin de mettre en contact l’interrupteur « Tamper » il faut appuyer trois fois rapidement sur le bouton « TMP ».
° Une fois l’inclusion terminée il faut ajouter deux câbles sur les entrées « IN » et « GND » du Fibaro.
° Après il faut avoir un copain électricien auto … Sinon franchement c’est fastoche :

Mise en place

Si vous avez suivi le précédent post vous disposez d’un module virtuel qui permet d’ouvrir et de fermer le portail depuis l’UI ou d’une tablette. Vient s’ajouter dorénavant votre module Fibaro :


Donc, toujours pour faire suite au précédent post il va falloir rajouter deux événements en fonction de l’allumage ou de l’extinction de la lampe du portail

Il faut ajouter deux nouveaux « Trigger » comme décrit ci-dessus puis ajouter du code luup via le bouton « L »
° Lorsque le FGK-101 s’allume (Ouverture du portail)

luup.call_action(FSWITCH, »SetTarget »,{newTargetValue = « 1 »},217)
return true

° Lorsque le FGK-101 s’éteint (Fermeture du portail)

luup.call_action(FSWITCH, »SetTarget »,{newTargetValue = « 0 »},217)
return true

La valeur « 217 » étant à remplacer par l’id de votre module virtuel.
Le portail étant situé à près de 30m de la maison, j’ai installé des douilles Everspring qui, en plus d’éclairer l’allée, prolongent le réseau z-Wave et permettent de gérer le portail en ouverture/fermeture.

 

Cerise sur le gâteau

Pourquoi ne pas en profiter pour allumer ou éteindre les lumières dans l’allée lors de l’ouverture ou la fermeture du portail quand il fait nuit ? Là c’est un vrai plus …
Voici le code utilisé dans la scène « Main luup »

— S’il fait nuit on allume ou on éteint l’éclairage de l’allée
if (luup.is_night()) then
local ret = luup.call_action(FSWITCH, »Status »,274)
local Ecl_EXT = {218,219}
for i,id in ipairs(Ecl_EXT) do
luup.call_action(FSWITCH, « SetTarget »,{newTargetValue = ret}, id)
end
end
return true

° les id sont à renseigner en fonction de vos ampoules. J’en ai deux pour l’instant mais bientôt plus !
° Cette fonction n’éteint l’allée que si vous fermez le portail alors qu’il fait encore nuit.

Pose finale & Tests

Pas de souci particulier pour la pose

Conclusions

° Installation &  motorisation du portail réalisé par la société CPM en 2014 . Cet article n’est en aucun cas sponsorisé mais pourquoi ne pas parler des trains qui arrivent à l’heure :D
° Une centaine d’Euros pour pouvoir ouvrir et fermer son portail avec retour d’état à partir de sa tablette tout en gérant l’allumage de nuit … Faut voir… Le coût peut paraître important, mais quand on aime on ne compte pas …
° Il ne faut pas se tromper lors des branchements car la carte mère vaut autour de 400 €.
° Quelques ajustements à faire car la sortie S.C.A. ne passe pas franchement de 0Vdc à 24Vdc, j’ai alerté la société Nice pour ce problème.

L’auteur

La_mais_bd Jamel Bennadja : De formation ART (Administrateur Réseau et Télécommunications). J’ai crû rapidement à la domotique et aux apports réels qu’elle apporte en termes de simplification de la vie de tous les jours. Afin de garder une mémoire des installations que j’entreprends et partager mes expériences, j’ai ouvert ce petit blog en 2012.

 

2 réactions sur “ Au tour du portail [3] ”

  1. Nicolas

    Bonjour,
    C’est marrant, j’ai eu exactement la même problématique il y a quelques semaines sur un portail coulissant avec un moteur de la même marque. En lisant TFM ;), j’ai fait le même constat pour le retour d’état pour la sortie SCA mais aussi que le moteur fournissait une alim continue.
    J’ai donc acquis un module universel Fibaro FGBS-001 vendu un poil moins cher que le FGK. Avantage : pas de pile à gérer.
    J’ai pris un petit relais 24v que j’ai connecté de la même façon.
    La seule problématique que j’ai recontré, c’est le moteur qui me founit autant sur la sortie SCA que sur l’alim continue du 36Vdc au lieu du 24.
    Je suis donc au delà de la tension supportée par le FGBS.
    Un régulateur de tension a permis de résoudre le problème.
    Le tout monté sur une petite carte électronique avec un FGS-222 pour piloter l’ouverture et la fermeture du portail.
    Petite cerise sur le gâteau, vu que le FGBS le gère, j’ai ajouté une sonde pour avoir la température extérieure.
    A toute fin utile:
    le réducteur de puissance :
    http://www.ebay.fr/itm/Regulateur-de-tension-positive-L7824-TO-220-24V-1-5A-DIY-Arduino-Pi-/321415829934?ssPageName=ADME:X:EAC:FR:3160
    le relais :
    http://www.ebay.fr/itm/Relais-24V-10A-250VAC-Songle-SRD-24VDC-SL-C-Mini-Relay-Module-Arduino-Raspberry-/262534247516?ssPageName=ADME:X:EAC:FR:3160
    la carte de prototypage :
    http://www.ebay.fr/itm/Carte-Prototypage-Simple-face-Pas-2-54mm-PCB-board-compatible-Arduino-/111456331961?var=410446249961&ssPageName=ADME:X:EAC:FR:3160
    (moins de 8 euros pour le tout)

  2. Ping Les DomoNews qu'il ne fallait pas manquer cette semaine (du 06/05 au 13/05)

Les commentaires sont clos.