Merci M. Thomas Edison [3]

 

A ce state c’est l’heure des bilans du passage au mode tout LED. Nous allons pouvoir analyser les coûts, les économies à venir ainsi que les pièges à éviter. L’on verra que le tout LED n’est pas forcément LA solution.

 

 

I – Cahier des charges :

L’idée de départ était de remplacer la majeure partie des ampoules à incandescence au profit d’ampoules LED soient :
– 4 ampoules d’éclairage extérieur de 100 W
– 4 spots dans la cuisine de 40 W
– 4 spots dans la salle de bains de 40 W
– 2 Tubes fluo de 18 W
– Diverses ampoules « fluo »

II – Rentabilité :

Un premier calcul de rentabilité donne cela :

 

Vous allez me dire : « Chouette un tableau Excel c’est sérieux ». Bof en fait on peut tout lui faire dire, là j’ai choisi 300 jours/an d’autres en mettent pour 365. Certains éclairent 5 heures dans la Salle de Bains… Les probabilités de gains diffèrent vraiment en fonction de l’utilisation c’est pourquoi je vous conseille de créer votre propre tableau afin de l’adapter à vos besoins.

Oups! On voit que le retour sur investissement pour les deux tubes Fluo donne 40 ans! Inutile donc de remplacer ce type d’éclairage, pour moi dans 40 ans je ne verrais plus grand chose :( Ce résultat incombe, bien-sûr, au faible gain en électricité et au coût exorbitant des tubes LED. Inutile de vous dire que j’ai renoncé à cet achat.

 III – Résultats :

Je précise que j’ai acheté tous ces produits chez Led-et-Fluo (Je ne touche rien) si j’écris cela c’est juste parce qu’ils distribuent la marque Vision-EL dont les produits sont souvent garantis 5 ans ce qui a tendance à me rassurer.

a) Les extérieurs :

Nickel

 

 

 

 

 

 

 

La lumière restituée est vraiment au rendez-vous! 10w au lieu de 100… Que du bonheur

b) Les intérieurs :

Difficile  de faire mieux! Avec des économies au rendez-vous!