Ultr@vnc 1.0.9.6.2

 

Pour paramétrer mes équipements à distance j’ai toujours préféré un logiciel fonctionnant en mode « client/serveur » plutôt que d’avoir recours à des logiciels utilisant des serveurs tiers sur le web. Jusqu’à présent j’utilisais vnc 4. Pour  Windows 7 64 bits vnc est devenu payant même pour une utilisation personnelle. Je me suis souvenu qu’il y avait une version gratuite : ultravnc.

Préambule :

La seule contrainte de ce mode de fonctionnement est que si vous utilisez ce type d’utilitaire sur un réseau local  « Lan » ( Maison, salle de cours ou réseau d’entreprise) pas de souci, par contre vouloir prendre  la main depuis Internet « Wan » est un peu plus complexe. Les sujets concernant les notions d’IP fixe, d’IP publique et de translation de ports n’arrivent qu’en fin d’article. Si vous avez un doute, merci de lire cette partie avant de vous lancer.
1 – Téléchargement :

Rétrospectivement,  le plus dur est de trouver un lien fiable pour télécharger ultravnc. Après avoir contourné quelques pièges du web. Voici la page que j’ai trouvé :

http://www.uvnc.com/downloads/ultravnc/100-download-ultravnc-10962.html

Encore un dernier petit piège à éviter

 

 

 

 

 

Après clic sur « download » Attention car on peut télécharger tout et n’importe quoi. Patientez puis cliquez en bas de la page sur « I accept the above listed conditions » et sur le petit bouton « Download »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouf c’est parti!

2 – Installation coté serveur

Pour les captures d’écran qui suivent j’ai choisi de n’afficher que celles qui nécessitent  une vigilance sinon cliquez sur « suivant » ou « Oui » sans problème.
–    Pour le serveur j’ai choisi une installation complète (Client / Serveur)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’étant pas vraiment concerné par Vista j’ai décoché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là aussi  je ne me sentais pas vraiment concerné, j’ai décoché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là j’ai coché un peu au pif (enfin presque, le mode service est nécessaire).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’issue de l’installation, assurez-vous toutefois que le service est bien lancé :

Un petit clic sur la boule

Tapez « services.msc ». Vous devriez retrouver le service en mode « démarrage automatique »

 

3 – Installation coté client

Là franchement c’est du « Next, Next ». Pas de problème particulier.

4 – Utilisation « Lan »

Comme indiqué plus haut c’est le coté fastoche. Depuis un pc lancez utravnc saisissez l’IP du pc sur le lequel vous souhaitez prendre la main et c’est tout.

5 – Utilisation « Wan »

Là tous les pc de votre domicile disposent chacun d’une adresse IP dite privée, coté Internet vous ne disposez que d’une adresse IP dite publique. Pour savoir quel pc a effectué une requête votre routeur (la box par exemple) va devoir rajouter un numéro de port unique, ainsi lorsque la réponse reviendra, grâce au numéro de port, la box « saura » vers quelle machine renvoyer la réponse. En gros pour schématiser on a coutume de dire que l’IP publique c’est l’adresse de votre immeuble et les ports sont les boites aux lettres des occupants.

Pour compliquer la chose la plupart des FAI (Orange,Free,SFR …) change pour des raisons de sécurité votre IP publique tous les jours. Difficile de retrouver la boite aux lettres d’un immeuble qui déménage tous les jours!

Il existe des serveurs en charge de faire connaitre votre adresse en permanence ce sont les serveurs DNS . Il est possible de s’abonner gratuitement à un service qui aura en charge de faire connaitre votre nouvelle IP. Un des plus connu est dyndns. Vous devez donc y créer un compte, vous trouverez un tuto ici. Une fois enregistré un ping vers monpseudo.dyndns.org répondra. De l’extérieur vous retrouvez votre immeuble même après son déménagement.

Pour la redirection des ports il faut vous connecter à votre box, N’en ayant qu’une, en l’occurrence une LiveBox,  je ne pourrai montrer que celle-là ;). La philosophie étant la même pour les autres box.
C’est dans les paramètres LiveBox , avancés, onglet « NAT/PAT »

Par défaut uvnc utilise le port 5900, dans le champ Équipement choisissez  la machine sur laquelle vous souhaitez rediriger le flux entrant.

Enfin la box vous propose un autre service qui est celui d’alerter dyndns lorsque votre FAI a changé votre IP Publique. Au même endroit rendez vous sur l’onglet dyndns :

Saisissez les éléments renseignés sur le site de dyndns. Lancez le viewer depuis le lan ou le wan.

Conclusion :

Être autonome nécessite quelques efforts mais avoir la main sur son matériel à distance sans utiliser des services tiers souvent payants est un vrai confort.
Par rapport à vnc uvnc apporte quelques fonctionnalités supplémentaires comme le partage de fichiers … A venir ?